L’hermine Bretonne

9071

Elle tire son origine des croisades ( XII siècle)

A l’époque les chevaliers avaient des écus pour se protéger (bouclier). Ceux-ci étaient recouverts de peaux de bête.

Hermine3
Les peaux les plus utilisées étant celle de la marmotte et celle de l’hermine.
On préférait la couleur blanche de l’hermine qui était celle de l’hiver et qui était beaucoup plus belle. Plusieurs peaux permettaient de recouvrir l’écu voire le cheval. La queue noire  cachait partiellement les coutures et servait de décoration. Petit à petit cette décoration s’est stylisée et est devenue l’emblème des ducs de Bretagne sous Jean III.

 

Les bretons sont très fiers de cet emblème que l’on retrouve un peu partout y compris sur le fameux drapeau de notre région; que l’on appelle le Gwenn ha Du ( blanc et noir en breton) et qui date de 1923. (inventé par les autonomistes bretons)